Quel est le lien entre transformation digitale et innovation ?

 

Dans une ère où les nouvelles technologies (intelligence artificielle, Internet des objets, blockchain, réalité virtuelle, cloud…) sont omniprésentes, les entreprises doivent évoluer et être prêtes à engager des transformations profondes en se basant sur l’expérience client, les processus internes, ainsi que bien sûr leurs collaborateurs.

 

De plus en plus d’entreprise ont conscience de cet enjeu mais elles sont encore trop nombreuses à se tromper sur le contour de cette problématique et à faire une confusion entre transformation digitale et innovation. Ainsi, les entreprises ne doivent pas se contenter d’une transformation digitale restreinte à la seule numérisation de leurs offres mais doivent établir une réelle transformation globale afin de ne pas manquer le virage du digital et ainsi être disruptée par des concurrents. Il ne faut pas confondre la fin et les moyens. Entreprendre une transformation digitale ne se limite pas à la rédaction de contenu sur les réseaux sociaux de l’entreprise ou à la simple embauche d’un Chief digital officer mais se construit selon trois axes simultanément.

 

Axe 1 : Une expérience client réussie

 

Avec l’aide des outils numériques et l’accès facilité à l’information, les clients se transforment en «consom’acteurs». Dans ce monde numérisé, l’expérience client est donc un enjeu vital pour les entreprises qui ont tout intérêt à l’intégrer dans leur organisation afin de se différencier de la concurrence.

Les résultats d’une expérience client réussie prennent leur source dans l’association de l’humain et du digital en empêchant les accrochages tout au long du parcours client en le simplifiant et en le fluidifiant.

Axe 2 : Optimiser les processus internes

 

C’est le deuxième objectif de la transformation digitale. La numérisation des outils internes n’est pas une nouveauté, toutefois les enjeux sont aujourd’hui devenus considérables et différents.

Les entreprises évoluent dans un monde VUCA (volatile, incertain, complexe, ambigu) caractérisé par une instabilité et une imprévisibilité constante des situations, les échanges sont de plus en plus complexes au fur et à mesure que le nombre d’interactions augmente ce qui peut entrainer de l’ambiguïté dans certaines situations.

 

Maximiser l’efficience des processus internes permet d’accroître les performances en termes de productivité, de réduction des coûts ainsi que de la qualité des produits. Dans cet environnement concurrentiel, cette optimisation des processus internes apparaît donc comme un levier important de compétitivité pour chaque entreprise.

 

Dans ce monde-là, il devient fondamental pour les entreprises d'adopter un mode de fonctionnement agile car les stratégies, les priorités et les projets sont en constante évolution. Les principes du Lean start-up et la simplification des process internes sont autant de clés pour atteindre la performance en augmentant l’efficacité des collaborateurs et en réduisant la complexité au sein de l’organisation.

 

Axe 3 : Augmenter l’engagement des collaborateurs

 

Afin de garder sa capacité d’adaptation et pour réussir dans ce nouveau contexte, l’entreprise doit engager tous ses collaborateurs par le biais d’une transformation culturelle profonde de son fonctionnement interne. Elle devra promouvoir des valeurs communes et favoriser des comportements en lien avec les nouveaux défis de l’entreprise.

 

Il faudra aller plus loin que la simple implémentation d’outils facilitateurs dans l’entreprise. C’est le cœur de l’entreprise qu’il faut transformer en rendant les collaborateurs autonomes et responsables et en instaurant un management par la confiance. Il s’agit de faire passer les collaborateurs d’un état passif et méfiant à un état de confiance. Cette transformation n’est pas à prendre à la légère car elle pourrait bien améliorer de façon significative l’engagement des salariés et ainsi la performance globale de l’entreprise.

Finalement, il s’agit de permettre aux collaborateurs de faire évoluer leurs manières de faire, comme de penser, pour les adapter au déploiement de la transformation digitale nécessaire pour leur organisation.

Innovation et transformation digitale

 

L’innovation et la transformation digitale sont deux notions distinctes mais tout autant complémentaires car elles se nourrissent l’une et l’autre. Le digital ne permet pas en soit d’innover, il identifie et répond plus efficacement aux besoins mais il dynamise également les cycles de développement. La fonction de Chief digital officer (CDO) a eu tendance à faire disparaître la fonction de Chief innovation officer (CINO ou CIO). Or, la transformation digitale permet à l’entreprise de gagner en connectivité, intelligence, agilité et l’innovation permet de trouver de nouveaux axes de croissance.

 

La transformation digitale s’achève le plus souvent par une digitalisation de l’existant alors que l’innovation amène généralement à l’élaboration d’un nouveau produit, service, processus, modèle économique ou encore à l’intégration d’un nouveau marché.

De nombreuses entreprises ne défissent pas de stratégie d’innovation mais l’organisation de hackathons, de meet-up avec des start-ups ne suffit plus. Or, l’implémentation d’une telle stratégie leur donne un cap à atteindre, une vision claire des services qu’elles veulent offrir ainsi que des innovations qui vont apporter de la valeur ajoutée à leur portefeuille d’activités.

Innovation et transformation digitale sont par conséquent complémentaires en servant un même objectif à savoir l’amélioration continue des offres de l’entreprise et ainsi la maximisation de la satisfaction client et collaborateur de manière durable.

 

Les entreprises sont donc désormais confrontées à deux nouveaux enjeux :

  • Tirer parti au mieux des solutions digitales pour améliorer les divers processus de l’entreprise et en créer ou développer des supplémentaires
  • S’adapter aux changements liés à la mise en œuvre des technologies digitales dans toutes les stratégies de l’entreprise

 

Il est aujourd’hui nécessaire que les entreprises soient à la pointe du numérique, les outils numériques devenant un facteur central de croissance et de rentabilité. Seule l’innovation leur permettra de créer de nouveaux business model, d’identifier de nouveaux territoires de croissance et d’aller les explorer.